A la recherche du positionnement perdu

Un bébé, des chaussons, tout simplement

Un vrai petit Chat botté !

Voilà, j’ai décidé de me livrer totalement, de m’abandonner à mon destin, tel Harisson Ford qui , avec son fouet et son lasso, se lance dans l’aventure sans peur et sans reproche. Un peu d’intimité dans ce monde de brute!

Depuis un mois je tergiverse et baguenaude, comme un cancre devant sa rédaction, moi qui ai su pousser à son apogée l’art d’écrire pour ne rien dire dès ma prime jeunesse! Que fais-je ? Je planche sur la comm. Ben oui, pour faire venir des visiteurs sur mon site, encore faudrait-il qu’ils le connaissent…

 

Je me cache derrière l’absence de visuels efficaces pour bloquer ma rédaction. J’ai récupéré pas mal d’articles qui sont en fait des cp directement récupérés par les sites de presse mode. Certains sont bien rédigés, d’autres sont efficaces sur la forme mais coulent sous les clichés dès qu’on observe attentivement leur fond. Finalement quelle importance puisque ce sera lu en cinq minutes ? C’est comme un croissant de gare : il faut que l’odeur attire même si le contenu est dégueulasse. Vous avez déjà senti gargouiller votre estomac vide au contact de l’odeur du croissant (gras et industriel) en allant au boulot par une matinée d’hiver et de grève encore plus déprimante que les autres? Vous voyez ce que je veux dire. En deux secondes, « méfait accompli », et une demi heure après vous n’y pensez même plus. Ca marche aussi avec le big mac. Mais bien que cela devrait être mon objectif – mener mon interlocuteur à visiter et pourquoi pas à acheter sur mon site dès la lecture de l’article – je mets la barre trop haut, je m’en sens incapable.

Mais pourquoi bloque-je alors ?

Et bien parce que je suis toujours à la recherche du positionnement de ma marque. C’est fou comme ce qui paraît clair dans un business plan l’est nettement moins dans la réalité ! Je n’ai pas planché sur son histoire, ses coulisses toutes ces choses qui bien présentées fondent l’identité d’une boîte et surtout, celle d’une marque.
Pour ma défense, je n’ai jamais pensé qu’un jour je créerai ma propre marque. Ce n’était tout simplement pas fait pour moi. Et voilà que je trouve des chaussons, que je lance un projet et qu’un matin je me réveille avec une marque dans le tiroir! Et figurez vous qu’une marque, ça se nourrit, ça se développe, ça s’entretient, ça se pomponne. Et moi qui n’avais rien prévu ! Pourtant je l’aime déjà tellement ma petite marque. Mes petits chaussons tous poilus… Avec mes peaux soyeuses amoureusement empilées dans le salon, je me sens comme une princesse aux petits pois.

Alors je réfléchis, je cogite, je suis. Les ballades en poussette et le grand air sont de bon prétextes au brain storing mère-fille et je vais vous livrer ici en exclusivité deux mots cléfs sélectionnés par un jury composé de moi-même et de mon adorable bébé :

 

AUTHENTICITE

HUMOUR

Ca vous parle ? Rien de très original ? Mais si, vous verrez, je saurai vous convaincre. Diantre, Sheep & Tales sera une aventure humaine et humour ou ne sera pas.

Il me manque le troisième, je l’ai sur le bout de la langue mais je le garde pour moi et ma poussette. Pour le moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *