Les marchés de Noël – le retour !

Ca y est Noël est là  ! Enfin… presque là !

Pour moi c’est un grand soulagement car j’ai réussi à planifier mes marchés de Noël malgré certaines difficultés.

Première difficulté:s’y prendre trop tôt. 

En effet, j’ai commencé mes recherches au mois de juin, mais il était très difficile d’avoir des informations ! et la plupart des mairies étaient occupées à organiser d’autres évènements par exemple, la fête de la Musique. Il faut savoir que beaucoup de mairies ne prennent pas la peine de signaler qu’elles recherchent des exposants, puisqu’elles sont souvent sur-sollicités. Il faut appeler, après avoir chercher sur Internet si elles ont organisé des marchés les années précédentes.

Une « amie de salons » m’avait indiqué des municipalités organisant des salons de Noël gratuits pour les exposants, mais ils étaient tous beaucoup trop loin de chez moi, ce qui rendait l’intérêt très limité vu les frais d’essence.

 

Deuxième difficulté: s’y prendre trop tard

En septembre, je me suis remise à la tâche, en envoyant de nombreux emails, qui sont pour la plupart restés sans réponses.

La semaine dernière, gros coup de pression, j’ai pris mon téléphone et je n’ai eu que de belles surprises ! Malgré mon réveil tardif, j’ai pu obtenir les dernières places disponibles sur plusieurs marchés car les organisateurs appréciaient beaucoup mes petits chaussons. Leurs avis positifs m’ont mis du baume au coeur. En plus, leurs visites sur mon site à fait chuter mon taux de rebond à 54%, un véritable miracle vu le nombre de trafic peu qualifié que j’avais auparavant sur le site.

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (et notamment que je sais ce qu’est un taux de rebond).

 

Troisième difficulté : prendre plusieurs engagements

La première personne que j’ai recontactée bien que très enthousiaste, ne m’a pas envoyé l’email avec le dossier dans la foulée. Ce qui fait que lorsque j’ai eu une autre municipalité – que je ne pensais vraiment pas avoir – je me suis engagée car je n’avais pas noté la date. Ce n’est qu’au moment de faire mon planning que je m’en suis aperçue. Les deux salons se chevauchent sur trois jours dont un week end. Après réfléxion, j’ai décidé d’annuler la première – elle ne m’a toujours pas envoyé le dossier de toute façon. Ce marché m’aurait coûté moins cher, mais m’aurait sans doute rapporté moins également.

 

Quatrième difficulté : arbitrer

Justement quand on a deux possibilités sur un même week end, que faire ? être honnête et se désister au profit d’autres exposants ? ou filer à l’anglaise au bout de deux jours en prétextant être malade ? Pas très professionnel. Plusieurs critères ont joué : l’emplacement. La ville de Santeny est plutôt cossue, il y a peu de commerces à proximité immédiate, donc les gens peuvent être intéressés par le marché, mais peut être qu’ils préfèreront justement aller au centre commercial à quelques kilomètres. La ville de Fontenay est plus grande, plus passante, draine plus de monde, et je peux plus facilement y faire venir un certain nombre de mes fans qui avaient déjà fait le déplacement l’an dernier jusqu’à Saint Maur. Second critère, le coût: le premier marché coûte deux fois moins que le second. Ce qui fait que même en n’étant présente que deux jours, je pourrais rentrer dans mes frais à partir d’une paire de chaussons adultes vendus. Troisième critère: la distance. Je connais très bien la ville de Fontenay, à une vingtaine de minutes de chez moi, je vois tout à fait où aura lieu le marché. C’est plutôt sécurisant. Santeny n’est pas beaucoup plus loin, je connais le coin mais pas la ville. Au final, j’ai rempli le premier dossier reçu, c’est à dire celui de Fontenay, et j’ai décidé de jouer franc jeu avec Santeny et de les informer de mon dilemme lorsqu’ils m’enverront leur dossier.

 

Cinquième difficulté : S’organiser

Peut on vraiment parler de difficulté ? Il faut que je prévois mon stock de marché, les prix, la déco, le temps d’installation… Le gros avantage, c’est que j’ai une nouvelle voiture avec un coffre plus spacieux (et cinq portes !). Je dois coller des gommettes de tailles sous tous les chaussons bébé et les chaussons enfant… Ca va j’ai le temps ! Et vous voulez que je vous dise? j’ai hâte !!!

 

Bon, je vous envoie le planning des marchés dans un prochain billet. Bon week end à vous !

 

Chaussons bébé en cuir

Cadeau de Noël idéal, les chaussons fourrés pour bébé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *